Epidemic diary

Epidemic diary

French below

We are living in an exceptional period which questions our humanity. We think first of those who suffer from the situation, in their health, through the loss of their income, of those who are separated from their families, those who are confined in difficult conditions.

It is also a period of reflection that requires looking at our society, at what is important to us. On the way we face an unprecedented threat that affects not only us but all of humanity in a world where the other is always closer, where the other is both an ally and a threat.

In this period, we need artists and intellectuals to give us a sensitive vision of reality and help us to think differently to go beyond our daily impressions and give us height.

It is all the more important in our current daily life, where we all fight against an upheaval of our habits, immobility, confinement, a collective life or on the contrary an isolated life, sometimes the need to maintain a professional activity in an external environment which seems hostile to us.

How do artists do? How are they handling the situation? How do they analyze it and try to overcome it?

The project offers artists to keep an “Epidemic Diary” that will build an intimate and at the same time “universal” map of Palestine. The “Epidemic Diary” will take stock, once a week, of their life and their vision of things for the next 6 weeks.

A project proposed by the French institute in Jerusalem, in partnership with Khalil Sakakini Cultural Center, El Hakawati theatre, Sareyyet Ramallah and Shababek collective in Gaza.

The artists

Ali Abu Yaseen
Mahdi Baraghithi
Mohamed Abusal
Ashira Darwish
Salman Alnawati
Salma Ataya
Hamza Albakri
Ahmed Kollab
Mohammad Joulani
Khaled Jarada & Hani Biari
Yara Odeh & Amer Shomali

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

The planning

Sunday
  • Salma Nawati : Ink illustrations
  • Khaled Jarada & Hani Al Barie : Illustrations & poems
Monday
  • Hamza Al Bakri : Stories (written)
  • Mohamed Joulani : Oil peintures
Tuesday
  • Ashirah Darwish : Interviews (movies)
Wednesday
  • Mahdi Baraghithi : Photographies
Thursday
  • Ahmed Kollab : Stories (movies)
Friday
  • Mohamed Abu Sal : Performance arts 
  • Yarah Odeh & Amer Shomali : Comics
Saturday
  • Ali Abu Yassen : Theatre texts
  • Salma Ataya : Danse movies

Nous vivons une période exceptionnelle qui interroge notre humanité. Nous pensons d’abord à ceux qui souffrent de la situation, dans leur santé, par la perte de leurs revenus, à ceux qui sont séparés de leur famille, ceux qui sont confinés dans des conditions difficiles.

C’est aussi une période de réflexion qui nécessite de regarder notre société, ce qui est important pour nous. Sur le chemin, nous sommes confrontés à une menace sans précédent qui nous affecte non seulement nous mais toute l’humanité dans un monde où l’autre est toujours plus proche, où l’autre est à la fois un allié et une menace.

Dans cette période, nous avons besoin d’artistes et d’intellectuels pour nous donner une vision sensible de la réalité et nous aider à penser différemment pour aller au-delà de nos impressions quotidiennes et nous donner de la hauteur.

Elle est d’autant plus importante dans notre quotidien actuel, où nous luttons tous contre un bouleversement de nos habitudes, l’immobilité, l’enfermement, une vie collective ou au contraire une vie isolée, parfois la nécessité de maintenir une activité professionnelle dans un environnement extérieur ce qui nous semble hostile.

Comment font les artistes? Comment gèrent-ils la situation? Comment l’analysent-ils et essaient-ils de le surmonter?

Le projet propose aux artistes de tenir un «Journal épidémique» qui construira une carte intime et en même temps «universelle» de la Palestine. Le «Journal épidémique» fera le point, une fois par semaine, sur leur vie et leur vision des choses pour les 6 prochaines semaines.

Epidemic diary est un projet proposé et financé par l’Institut français de Jérusalem, en partenariat avec le Centre culturel Khalil Sakakini, le théâtre El Hakawati, Sareyyet Ramallah, et le collectif d’artistes Shababek à Gaza. Le projet propose aux artistes de tenir un “Journal épidémique” qui construira une carte, à la fois intime et “universelle” de la Palestine.

Les artistes

Ali Abu Yaseen
Mahdi Baraghithi
Mohamed Abusal
Ashira Darwish
Salman Alnawati
Salma Ataya
Hamza Albakri
Ahmed Kollab
Khaled Jarada & Hani Biari
Mohammad Joulani
Yara Odeh & Amer Shomali

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le planning

Dimanche
  • Salma Nawati : Dessins à l’encre
  • Khaled Jarada & Hani Al Barie : Dessins et poèmes
Lundi
  • Hamza Al Bakri : Histoires écrites
  • Mohamed Joulani : Peinture à l’huile
Mardi
  • Ashirah Darwish : Entretiens en vidéo
Mercredi
  • Mahdi Baraghithi : Photographies
Jeudi
  • Ahmed Kollab : Histoires en vidéo
Vendredi
  • Mohamed Abu Sal : Arts performatifs
  • Yarah Odeh & Amer Shomali : Bande dessinée
Samedi
  • Ali Abu Yassen : Textes de théâtre
  • Salma Ataya : Vidéos de danse