7ème édition de “Palestine Cinema Days”

En raison des contraintes liées à la crise sanitaire et aux autorisations en vigueur, les séances prévues à Jérusalem, Haifa et à Gaza sont reportées à une date ultérieure.

Palestine Cinema Days

Palestine Cinema Days est un événement annuel organisé par l’Association Filmlab en octobre. Son objectif est de placer les professionnels palestiniens au sein de l’industrie et du paysage cinématographiques, ainsi que de permettre la diffusion de films locaux et internationaux dans différentes villes.

La première édition a été lancée en 2014 et est depuis une tradition annuelle. Le Festival se consacre à offrir une programmation unique de films de renommée internationale – longs métrages, courts métrages, films d’animation – ainsi que des tables rondes, des ateliers de cinéma professionnels, des programmes spécialisés pour les enfants et des possibilités de mise en réseau.

LInstitut français de Jérusalem et Palestine Cinema Days

En 2018, l’IFJ décide d’intégrer le Festival Palestine Cinema Days afin de pouvoir y présenter un cinéma d’auteur, alternatif, exigeant ou plus populaire, qui n’a cessé de s’enrichir grâce aux relations entretenues avec d’autres parties du monde.

Consultez notre sélection de la dernière édition de Palestine Cinema Days

Palestine Cinema Days en 2020

La septième édition de Palestine Cinema Days se déroulera du 20 au 26 octobre 2020 à Jérusalem, Ramallah, Haifa, Bethléem et Gaza. Dans ce cadre-là, l’Institut français de Jérusalem propose une sélection de quatre long-métrages de production ou co-production française de qualité :

  • “Alice et le maire” de Nicolas Pariser
  • “Histoire d’un regard” de Mariana Otero
  • “Tu mourras à 20 ans” d’Amjad Abu Alala
  • “Talking About Trees” de Suhaib Gasmelbari

Ainsi qu’une sélection de 6 courts métrages issue de l’édition 2020 du festival international de Clermont-Ferrand, incluant les œuvres de Gabrielle Stemmer, « Clean With Me (After Dark) » et de Bruno Collet, « Mémorable ».

Consultez le programme !*

En raison des contraintes liées à la crise sanitaire et aux autorisations en vigueur, les séances prévues à Jérusalem et à Gaza risquent d’être reportées à une date ultérieure. Nous vous vous tiendrons informés de l’évolution de la situation.

“Alice et le maire”
  • 1h45min / Fiction / France
  • De Nicolas Pariser
  • Avec Anaïs Demoustier, Fabrice Luchini

Le maire de Lyon, Paul Théraneau, est dans une position délicate. Après 30 ans en politique, il est à cours d’idées, sentant comme un vide existentiel. Pour y pallier, Paul engage une jeune et brillante philosophe, Alice Heimann. S’ensuit un dialogue entre deux personnalités diamétralement opposées, qui chamboulera leurs certitudes.

“Histoire dun regard”
  • 1h33min / Documentaire / France
  • De Mariana Otero

Gilles Caron, alors qu’il est au sommet d’une carrière de photojournaliste fulgurante, disparaît brutalement au Cambodge en 1970. Il a tout juste 30 ans. En l’espace de 6 ans, il a été l’un des témoins majeurs de son époque, couvrant pour les plus grands magazines la guerre des Six Jours, mai 68, le conflit nord-irlandais ou encore la guerre du Vietnam.

“Tu mourras à 20 ans”
  • 1h45 / Fiction / Soudan, France, Égypte, Allemagne, Norvège, Qatar
  • De Amjad Abu Alala

Soudan, province d’Aljazira, de nos jours. Peu après la naissance de Muzamil, le chef religieux du village prédit qu’il mourra à 20 ans. Le père de Muzamil ne peut pas supporter cette malédiction et quitte le foyer. Sakina élève alors seule son fils, le couvant de toutes ses attentions. Un jour, Muzamil a 19 ans…

“Talking About Trees”
  • 1h33 / Documentaire / Soudan, France, Tchad
  • De Suhaib Gasmelbari

Brahim, Suleiman, Manar et Eltayeb sont amis depuis plus de quarante-cinq ans. Ils ont quitté leur pays d’origine dans les années 1960 et 1970 pour étudier le cinéma à l’étranger et fonder à leur retour le Sudanese Film Group en 1989. Après des années d’éloignement et d’exil, ils se réunissent et espèrent enfin réaliser leur vieux rêve : ramener le cinéma au Soudan.