Unsplash © Edwin Andrade

Débat d’idées / “La politique Turque contemporaine trois ans après le coup d’Etat militaire” Aurélien Denizeau

L’Institut français de Jérusalem (IFJ) et l’IFPO (Institut français du Proche-Orient) coorganisent, dans le cadre du Débat d’idées de l’Année culturelle de l’IFJ, plusieurs conférences.

La politique turque contemporaine, trois ans après le coup d’Etat militaire.

Les trois années qui ont suivi le coup d’Etat manqué du 15 juillet 2016 en Turquie ont été riches en événements politiques. Dans la foulée de la répression organisée par le pouvoir, le président Recep Tayyip Erdoğan a pu faire passer par référendum une réforme constitutionnelle renforçant ses prérogatives. Les élections générales du printemps 2018 ont ensuite paru consacrer sa suprématie électorale, avec une double victoire législative et présidentielle. Mais parallèlement, l’opposition turque a su se renouveler et retrouver une dynamique offensive. Tandis que le parti kémaliste CHP mettait en avant de nouvelles figures, plus aptes à séduire l’électorat populaire, il a pu compter sur l’alliance d’un nouveau parti nationaliste et sur la neutralité bienveillante d’un parti de la mouvance politique kurde. Cette configuration nouvelle lui a permis un succès inattendu aux élections municipales de 2019, où il s’est emparé des villes d’Ankara et d’Istanbul. Alors qu’aucune nouvelle élection ne se profile avant 2022, la bipolarisation du champ politique turc s’organise autour de deux blocs encore fragiles : une majorité qui se divise, le président Erdoğan se voyant abandonné par certains de ses anciens alliés et une opposition qui peine encore à se rassembler et à proposer une stratégie cohérente.

Aurélien Denizeau

Aurélien Denizeau, chercheur en histoire, géopolitique et relations internationales est titulaire d’un doctorat de l’INALCO en Langue, civilisation et sociétés turques. Sa thèse porte sur la doctrine stratégique de l’islam politique au pouvoir en Turquie, pays où il séjourne régulièrement. Ses recherches portent également sur les équilibres stratégiques au Moyen-Orient et au Caucase, l’histoire de la Turquie contemporaine, les relations turco-iraniennes et la stratégie d’implantation turque en Afrique.

La tournée

  • Mardi 3 septembre à 19h, à l’Institut français de Jérusalem – antenne Chateaubriand, Jérusalem (conférence en français)
  • Mercredi 4 septembre à 16h, à l’Université An-Najah, Naplouse (conférence en anglais)

L’entrée est libre et gratuite

Cette tournée vous est proposée dans le cadre de l’Année culturelle 2019 de l’Institut français de Jérusalem