Electrosteen © Moskatell Records

Mostakell Records sort une compilation de grands noms de la scène underground palestinienne : Electrosteen

Sorti le 17 janvier 2020, Electrosteen est un album collaboratif, mettant en lumière certaines des plus grandes figures actuelles de la scène underground palestinienne. Reprenant des musiques palestiniennes traditionnelles, prises dans les archives du Centre d’art populaire de Ramallah, ils célèbrent l’héritage palestinien à travers un art urbain et contemporain.

Retrouvez SAMA’, Julmud, Al Nather, Muqata’a, Sarouna M., Nasser Halahlih, Bruno Cruz, Walaa Sbait de 47 Soul, des invités comme Basel Naouri , Mehdi Haddab de Speed Caravan, Shabjdeed  sur ce disque disponible sur toutes les plateformes de streaming, de téléchargement et en vinyle.

Ce collectif de jeunes musiciens et DJ palestiniens soigneusement sélectionnés s’est réuni pour une résidence de deux semaines à Ramallah en 2017. Ils ont produit des pistes originales, en utilisant la base de données du Centre d’art populaire de Ramallah, contenant une audiothèque constituée à partir d’archives de musiciens professionnels et amateurs.

Rashid Abdelhamid, producteur et fondateur du projet “Made in Palestine” note: “Electrosteen vise à présenter une vision alternative de la Palestine, nourrie par ses acteurs culturels contemporains. Tout au long de ces cinquante dernières années, la Palestine a été considérée presque exclusivement – tant au niveau régional qu’international – par le prisme de la guerre, de l’occupation, des souffrances et des enjeux humanitaires. À travers cette création musicale innovante, Electrosteen vise à défier cette image trop politisée et à mettre en lumière la vitalité culturelle de la Palestine et sa pertinence dans le monde artistique contemporain.”

Cliquez ici pour retrouver l’album Electrosteen